Ding! (bruit de l'idée qui jaillit!)

Publié le par austra-fo-lie

boite-a-idee

 

Décembre 2009, moi de retour du travail au volant de ma mini cooper ( oui, dans le souvenir que j'ai de cette journée l'opel s'est transformée en mini cooper!), le jules au volant du canap' rouge de l'appartement:

 

Moi: "Bon comment on va faire pour quitter ce satané pays et découvrir ce monde qui n'attends plus que nos pas sur ses terres inexplorées, nos yeux sur ses paysages féériques, nos bras sur sa grandeur et notre coeur sur sa sublimité?" (Oui oui j'ai dit tout ça!)

 

Nico: "Je ne sais pas ma mie mais pourquoi ne pas partir en....."

 

Moi & Nico: "Australie!!" (Bon je ne sais plus qui l'a dit en premier mais ce qui est sûr c'est que nous avions eu la même idée; alors pas de jaloux!)

 

Bon je vous passe les détails de la suite de cette discussion sans importance. Le plus intéressant arrive quelques jours plutard.

En effet, l'homme a prospecté sur internet et a glaner des infos à droite et gauche sur l'expatriation en Australie et là BONG, le visa vacance-travail (ou whv en anglais) déploit ses ailes et son improbable perfection sous nos yeux ébahis.

 

Voici les conditions pour la demande de visa:

 

- être en dehors de l’Australie
- avoir entre 18-30 ans (c'est-à-dire avoir plus de 18 ans et moins de 31 ans au moment de la demande) 
- ne pas avoir d’enfants à charge voyageant avec vous
- être titulaire d’un passeport valable

 

On pourra ensuite vous demander d'avoir 3000 euros sur votre compte bancaire et d'avoir acheter un billet aller-retour ouvert, c'est à dire avec une date de retour modifiable.

 

Et voilà, le mal était fait, l'idée était là...il n'y avait plus qu'à se décider!

 

 

 

 

Publié dans Préambule

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article