Des douceurs venues d'ailleurs

Publié le par Camille

Un des privilèges de l'exil à des milliers de kilomètres, c'est que l'on a des cadeaux surprises, qui n'accompagnent aucune occasion particulière, qui ne sont ni un prêté pour un rendu ni un "excuse steuplait!".

Juste un cadeau pour faire plaisir, pour envoyer un petit bout de la Maison, du pays et de la famille.

Un petit colis ça illumine la journée, mais pas que ! Il y a l’attente « Je t’ai envoyé un colis ma puce, il devrait être là dans une semaine » Grrrrr mon Cosmo chéri !. Le jour J, hâte que le travail se termine, aujourd’hui c’est le jour du colis. Grrrrrr mon Cosmo adoré !. La réception, Ouh on frappe à la porte, c’est le facteur trop chouette. Grrrrr mon Cosmo bien aimé !. Le déballage, un colis n’a jamais vécu une telle horreur, c’est Pearl Harbor en pire, pas de piété pour les cartons ; arrachage, déchiquetage et mise en lambeau, Oh mon Cosmo d’amour, te voilà enfin ! Et le pire, c’est qu’il n’est pas seul le bougre. Ma maman lui a mis plein de petits copains pour qu’il ne s’ennuie pas pendant le trajet. C’est long une semaine quand même ! Marc, Mary Carole, Patricia et sa consœur Biba, tous étaient du voyage. Pas moins de 5 kilos de nourriture de l’esprit. Enfin, il y a la jouissance, profiter encore et encore, feuilleter son magazine favori, lire les résumés prometteurs des lectures à venir et pour finir dévorer toutes ces histoires qui me feront tourner la tête et m’évader durant des heures.

Et une semaine plus tard, c’est la mamie qui s’y colle. Et rebelote, 5 kilos de nourriture, cette fois-ci pour le corps. Nos gourmandises préférées réunies dans un paquet fleurant bon le chocolat à des kilomètres. Des Z’animos, des finger, du chocolat côte d’or amandes caramélisées avec une pointe de sel, des kinder, des petits écoliers, des REM (késako des REM ? Foncez dans l’hypermarché le plus proche et achetez illico ces casse-croûtes au charme d’antan !), etc…

Ces colis sont du véritable baume au cœur et au corps. On aurait presque l’impression de ne pas être parti avec tous ces petits bouts de chez soi et pourtant ça nous rappelle que c’est justement parce qu’on est parti qu’on nous envoie ces petits bouts. Merci à mes deux expéditrices chéries !


DSCN3939 
DSCN3946

Publié dans Bla Bla

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> 1 partout, la balle au centre...<br /> <br /> <br />
Répondre
C
Bien madame l'arbitre!
A
<br /> Ah ouais d'accord !!! Et ben J'suis pas d'accord !!! Vous vous prenez une année sabbatique et en plus on vous envoie des trucs comme ça, que vous aimez au cas la vie pour vous serez trop dure et<br /> bien je dis qu'il y'en a qui on de la<br /> chance !!! Et tant mieux pour vous mais j'avais envie de poster un petit com "Amélie". Beco les loulous !!!<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Alors l'autre elle vit au crochet de ses parents et se fait payer une semaine tout compris avec sa moitié en Tunisie et elle parle encore...Et sache que je récure un nombre incalculable de<br /> toilettes et que je change des centaines de draps pour financer mon année sabbatique! Et puis c'est mon voyage de noce hein! ;-)!<br /> <br /> <br /> Bisous ma saleté de soeur.<br /> <br /> <br /> <br />
T
<br /> J'avais penser à vous envoyer des macarons mais le trajet est trop long lol,y en a t-il sur place peut être? Bisous à vous<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Coucou. Hmmm des bons macarons! Oui il y en a mais c'est au-dessus de nos moyens, on est plus gateaux industriels de la marque du supermarché. Mais qui sont excellents, soit dit en passant!<br /> Bisous.<br /> <br /> <br /> <br />