Brisbane [4]: Bulimba

Publié le par Camille&Nico

Après 7 jours de curage de WC, de pliage de draps au carré, de dépoussiérage, de nettoyage de glace etc…, il était temps de faire une pause flânerie. Quel bonheur d’avoir un jour de repos en plein milieu de semaine ; mais l’Homme n’ayant pas ce genre de privilèges, c’est seule que j’allais devoir profiter de cette journée.

J’avais donc décidé de ne pas rester cloîtrer à la maison et de découvrir un quartier de Brisbane situé à 4 kilomètres environ de celui où nous habitons, j’ai nommé Bulimba. Avec un nom pareil, ce quartier ne pouvait être que merveilleux ; on aurait dit le nom d’un pays imaginaire peuplé de créatures féériques ou d’une fête foraine rétro et mystérieuse. Imaginez ces grosses lettres d’or B.U.L.I.M.B.A inscrites sur un grand panneau rouge aux volutes anciennes et à la peinture écaillée qui vous signale l’entrée d’un monde loufoque, étrange et enchanteur. « Bienvenue dans vos rêves les plus fous ! » dirait un géant en salopette à rayures tout en vous offrant une pomme d’amour.

Je suis donc partie à la rencontre de ce quartier si agréablement nommé en fin de matinée. Après une demi-heure de marche, me voici arrivée dans ce qui s’avère être la petite sœur de Latrobe Tce : Oxford Ste. Y’a pas à dire, les Australiens savent y faire avec les boutiques de charme. Moins fournie que son ainée, cette dernière offre néanmoins un certain nombre de magasins trop-chous-trop-mimi-que-même-si-on-pouvait-on-achèterait-toute-la-marchandise-et-les-meubles-avec. Oui, c’est un peu long comme nom, mais ils le valent bien !

Je pourrais donc vous proposer un deuxième article où je vous parlerais de mon amour immodéré pour ces boutiques au contenu fichtrement hétéroclite et à la déco bigrement  adorable, mais je pense que vous avez déjà compris l’idée avec l’article précédent. Une échoppe  a néanmoins retenu particulièrement mon attention aujourd’hui, un magasin pour enfants avec énormément d’articles destinés à la fête : des sachets à pop corn, des guirlandes de fanions fleuries, des pailles colorés à pois et des gobelets assortis, des invitations funs et rigolotes ; ça donnerait presque envie de faire un gouter d’anniversaire avec toutes ses copines et de se déguiser en princesse pour l’occasion ! Une chose est sûr, même après avoir flânée dans une trentaine de boutiques de ce style, je suis toujours aussi émerveillée lorsque je franchis le pas de la porte : les yeux qui brillent et un sourire béat accroché au visage.

Bon j’arrête là sinon vous allez dire que je radote. Passons au repas ! Et qui dit ballade seule, dit déjeuné seule. C’est fou comme être à des milliers de chez soi peut vous faire faire des expériences nouvelles. Sans que cela ne vous semble si étrange. Manger seule à l’extérieur n’est pas quelque chose que j’ai l’habitude de faire ; au pire, avaler un sandwich dans un parc en écoutant les oiseaux siffloter. Mais aujourd’hui, j’ai eu envie de m’attabler en terrasse, de regarder une carte et de me faire plaisir. Et attention, avec aucuns substituts à la présence humaine, pas de livre à feuilleter nonchalamment, ni de musique à faire hurler dans les oreilles ou de portable à pianoter frénétiquement. Moi et moi seule, et mes pensées aussi ! J’ai donc commandé une bruschetta pesto, tomate, oignon, parmesan et vinaigre balsamique. Un délice ! Le problème en commandant le plat le moins cher à la carte, c’est que la quantité va de paire. J’ai donc quitté la table les papilles comblées mais  le ventre à moitié rempli.

Un peu plus tard, toujours sur Oxford Ste, je suis rentrée dans une librairie-salon de thé. C’est fou ce que j’adore ce concept. Je laisse trainer mes yeux un peu partout et sur quoi tombent-ils ? Sur de bonnes grosses cloches à cookies. Les différentes variétés semblent vous foudroyer d’ondes visant à vous inciter à en choisir une, plutôt qu’une autre ! Un vrai combat de coq !  Hmmmm que tout ça à l’air fameux !

Flashback : Mardi soir, vers 20h. Camille et l’Homme viennent de s’enfiler en moins de 8 min une plaquette de chocolat noisettes. Après s’être rincer vigoureusement la bouche et avoir avalé une grande rasade d’eau, espérant que le sain liquide allait annihiler les effets dévastateurs de ce gavage en règle, Camille dit : « Je ne mange plus une seule cochonnerie de la semaine ! ». L’Homme : « Pfffff ! » « Quand je dis la semaine, je veux dire jusque vendredi, après c’est le week-end ! ». Autant ne pas s’imposer des règles trop strictes si ça n’est pas pour les tenir, hein !?

J’ai fini par choisir le cookie figue-noix de pécan. Bah quoi j’ai dit figue ! Et puis étant donné que j’ai dégusté mon dessert sur le chemin du retour, chaque bouchée est allée directement alimenter en carburant mes muscles fessiers. Aussitôt avalé, aussitôt dépensé !

La conclusion de cette journée est donc que Bulimba est un quartier extrêmement agréable où il fait bon flâner et que je n’ai aucune volonté.

Et vous, qu’avez-vous fait en ce beau mercredi d’octobre ?

 

 Petit noeud-barette, 8$, rayon enfant

DSCN3897

 

 

Cookie figue-noix de pecan

DSCN3872

 

 

 

 Bruschetta pesto, tomates, oignons, parmesan, vinaigre balsamique

DSCN3858 

 

 

DSCN3856 

 

 

DSCN3852 

 

 

DSCN3848 

 

 

DSCN3846 

 

 

DSCN3838 

 

 

DSCN3830 

 

 

DSCN3828

 

 

DSCN3829

Publié dans Tourisme-Découverte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D

petit bonjour de France,ma chérie attends toi de recevoir un colis. Surprise ,j'espére que vous ne serez pas déçus .Demain départ pour la Tunisie tout est prêt Je vous embrasse tous les deux mamie
JO


Répondre
D

je viens de passer l'aprés midi avec mamie Réjane .Comment peux tu faire pour raconter comme tu le fais ,tu devrais écrire des livres , c'est un plaisir de te lire continues c'est intéressant .A
propos de mon petit vieux je ferais le voyage comme dit le dicton les voyages forment la jeunesse .Gros bisous à vous deux


Répondre
H

j'adooore, j'adore te lire, et enfin je prends le temps de te poster un petit message... tout comme toi (dit ds un prec message fb je crois) j'adore cosmo, et je trouve que ta façon d'ecrire
ressemble justement aux articles de sacha philippe ou encore sophie henaff (jimagine que tu connais ces noms?!!)
bref j'adore, et je suis ravie de connaitre cette adorable personne qui se cache derriere ces fabuleux articles.. j'attends tes messages avec impatience chaque fois! je sais ,j'aurai pu me
manifester avant ds ce cas la, mais desolee, souvent je lis via l'iphone et impossible de psoter un comm ensuite, et pas le courage d'allumer l'ordi..bref, c'est desormais chose faite!
dv voila, tout simplement merci!
merci de ns partager votre vie de ta belle ecriture
continue encore et encore
promis, ton proch jeu je participe!!! lol
gros gros bisous


Répondre
C


Merci Merci Merci....que j'aime lire de si jolies mots le matin au réveil.Ne t'inquiète pas pour ton retard, je ne t'en tiens pas rigueur ;-)! Par contre les félicitations sont, elles,
de mises....bravo pour ton Master! Le petit bonhomme peut être fier de sa maman.


J'espère que vous allez bien tous les 3 et merci encore de faire partie de mes lecteurs!


Gros bisous et à très vite pour un jeu.


 



C

Et bien moi j'ai encore fait une BA pour le concours de la meilleure belle fille de l'année (que je vais encore gagner) conduire mamie odette chez L'ORL à Chateaubriant aprés l'avoir conduit la
semaine dernière chez le pneumologue et la semaine d'avant chez le rhumatologue à nantes. Et là je reviens d'aller chercher marie à redon . puis pause gouter... des crêpes au menu... Bisous


Répondre
C


Mais tu es une belle-fille parfaite! Tu collectionnes les diplômes; je suppose que tes enfants te décerne celui de la super maman et moi et mes cousins certainement celui de la super tata! Quel
palmares!


Gros bisous.



D

Ce matin je suis allée chercher tout ce qui concerne le voyage et avant je suis allée conduire Nolhan chez la nounou


Répondre